Révélez votre potentiel en devenant un créateur de contenus pertinents.

Image indiquant : "Comment trouver ses mots-clés ? 3 critères indispensables" par Effetnewton.com

Comment faire une bonne recherche de mots clés ?

La recherche de mots clés est une étape importante lorsqu’on rédige du contenu pertinent à objectif de référencement sur un moteur de recherche comme Google. Cela permet de savoir combien de personnes recherchent ces expressions clés par mois, de comprendre les besoins des internautes dans leurs recherches, et également de découvrir l’ampleur de la concurrence sur un ou des mots clé donnés. Dès lors, faire ce travail correctement est indispensable pour de la bonne rédaction SEO. Alors comment bien choisir ses mots-clés quand on débute ? Je vous dévoile tout dans cet article !

Comment choisir les bons mots-clés ?

La première chose qu’il faut savoir, c’est qu’on ne choisi ni ses mots-clés au hasard, ni en prenant les premiers venus d’une liste. Pour choisir un bon mot-clé, il faut garder trois critères en tête :

  1. Le volume de recherches lié à un mot-clé : c’est le fait de savoir combien de personnes recherchent le mot-clé
  2. La compétition sur ce mot-clé : c’est le fait de savoir s’il sera difficile ou non de se positionner sur le mot-clé
  3. L’intention de recherche liée au mot-clé : c’est le fait de comprendre ce que recherche l’internaute quand il tape le mot-clé

Nous allons voir ces trois points en détails ! 😃

1. Définir le volume de recherches d’un mot-clé

Le volume de recherches d’un mot-clé se défini par le nombre total de recherches fait par les internautes sur un mot clé donné. Ce volume est en général indiqué en moyenne mensuelle. C’est une notion importante car elle détermine la taille de la demande concernant un ou des mots précis sur Google. Aussi, pour déterminer ce volume de recherches dans une niche, on s’appuie sur le nombre de recherches des mots-clés de longue traine et courte traine. Ces notions vous sont inconnues ? Pas de panique, on voit ça juste en dessous !

Mot clé de courte traine vs. longue traine : quelles différences ?

Dans le référencement, on distingue deux types de mots-clés : ceux qui génèrent beaucoup de recherches (courte-traine) et ceux qui génèrent très peu de recherches (longue-traine). Ces deux types ont chacun leurs atouts et leurs défauts.

Voici un graphique montrant des mots-clés courte traine (section jaune et orange) et longue traine (Crédit : Allorank).

Mot clé de courte traine

Les mots-clés de courte traine sont en général les plus recherchés des internautes. Composés de 1 à 3 mots grand maximum, ce sont des mots-clés généralistes, qui génèrent beaucoup de trafic pour les sites web qui sont bien positionnés dessus. En clair, comme ils peuvent être tapés par tout le monde, ils ciblent peu de personnes, mais amènent du volume.

Exemple de mots-clés courte traîne : chaussures (313 000 recherches mensuelles), badminton (43 300 recherches mensuelles), chaise (130 000 recherches mensuelles), etc.

Mot clé de longue traine

Les mots clés de longue traine sont à l’opposé des mots généralistes : composés de 3 mots ou plus, ils ont un volume de recherches faible, mais attirent des personnes beaucoup plus qualifiées sur votre site web.

Exemple de mots-clés longue traîne : meilleure chaussures running femme (1200 recherches mensuelles), kit badminton extérieur (290 recherches mensuelles), chaise de bureau en cuir (850 recherches mensuelles), etc.

Trouver les mots-clés les plus recherchés : une nécessité ?

Les mots-clés de courte traine sont-il toutefois indispensables pour votre site ? Non, et oui. Non, parce que :

  • De part leur aspect généraliste, ils ne ramènent pas forcément du trafic qualifié sur votre site web. Par exemple, on ne sait pas vraiment ce que recherche quelqu’un qui tape « chaussure » sur Google : est-ce qu’il veut des chaussures pour hommes, pour femmes, pour enfants ? Est-ce des chaussures pour courir, des chaussures de villes, ou pour la marche ? Ils sont liés à des intentions de recherches floues, ce qui est à l’opposé de ce que l’on recherche lorsqu’on écrit du contenu SEO.
  • Ces mots-clés sont souvent très concurrentiels. Cela veut dire qu’il nous faudra faire beaucoup d’efforts pour plaire à Google et pour être référencé dessus. Car même écrit par un spécialiste, le seul contenu de qualité ne garantira pas un bon positionnement. Il faudra un taux de confiance important de Google pour le site en question, cela passant par des backlinks notamment.

Mais cela ne veut pas dire qu’il ne faut rien en faire. Car en effet :

  1. Ils permettent d’évaluer la taille d’un marché en général. Connaître le volume de recherches général des « harnais pour chiens » quand on fait des accessoires pour nos amis canins permet de se faire une idée du nombre de clients potentiels qui passent par Google pour trouver le produit. On peut donc utiliser ces mots-clés pour faire une étude de marché.
  2. De même, on peut toujours créer une page liée à ces mots-clés généralistes, même si la concurrence sera rude. Cette page peut toujours servir aux clients de votre site qui sont arrivés par d’autres portes et qui peuvent être intéressés par ce que vous proposez pour ce mot-clé.

Alors, quels mots-clés viser quand on commence ?

Avec ces exemples, vous pouvez constater l’écart phénoménal de recherches entre le mot-clé courte traine et longue traine. Pourtant, les mots-clés de longues traines sont souvent au coeur de votre site web. Ils sont souvent des portes d’entrées fortement appréciées par les nouveaux visiteurs lorsque le contenu que vous leur proposez correspond à leurs attentes.

Si vous débutez, je vous conseille donc de choisir des mots-clés de longue traine en priorité, générant entre 100 et 2000 recherches par mot clé. Vous pouvez travailler quelques mots-clés de courte traine à côté, avec un ratio 80/20. Avec cette méthode, vous adoptez la stratégie de la baleine. Cette méthodologie que j’enseigne à mes clients consiste à faire comme cet énorme mammifère, qui doit son imposante taille aux planctons et petits crustacés, les poissons ne représentant qu’une infime part de son alimentation.

Image montrant un baleine en train de sauter
Adoptez la stratégie de la baleine en choisissant des mots-clés de longue traine !

Bien choisir la zone géographique lors de sa recherche de mots clés

Un autre critère important lorsqu’on détermine le volume de recherches d’un mot-clé est la zone géographique. En effet, il peut y avoir de grandes différences dans le nombre de recherches moyen entre un pays et un autre, voir lorsqu’on cherche à se positionner sur une ville.

Pour illustrer l’exemple, prenons le mot-clé « pizzeria ». Il y a 380 000 recherches moyennes sur toute la France, et seulement 7500 lorsqu’on fait une recherche précise sur la ville de Lyon. Assurez-vous alors de bien définir la zone géographique que vous ciblez lorsque vous vous lancez dans des recherches de mot-clés !

Une fois le volume de recherches traité, il est temps de savoir si il y a beaucoup de concurrents qui veulent se positionner sur le mot-clé.

2. Déterminer la compétition sur un mot-clé

La compétition sur un mot-clé donné est une donnée importante à prendre en compte avant de faire une sélection. En effet, vous pouvez très bien choisir des mots-clés qui génèrent très peu de trafic mais qui sont fortement concurrentiels ! C’est le cas notamment dans l’immobilier, la formation et les assurances, mais cela peut aussi concerner votre secteur.

Aussi, il faut garder en tête une notion : au plus il y a de concurrents sur un mot-clé, au plus il sera difficile de s’y positionner.

Afin de vous aider à déterminer la concurrence, certains logiciels vous donneront des indications sur la difficulté de positionnement, nous en verrons trois dans ce même article (Ubersuggest, Google Ads et KW Finder). Ces solutions sont toutes plus ou moins payantes, mais elles sont efficaces pour commencer. Si toutefois vous souhaitez rester sur une solution gratuite, je ne peux que vous recommander d’utiliser la formule magique suivante : « allintitle:« 

Qu’est-ce que Allintitle et comment l’utiliser ?

La balise « allintitle: » est à insérer sur Google, lorsque vous faites une recherche. Il faut l’utiliser de la manière suivante :  » allintitle: [votre mot-clé] « 

Cela indique à Google que vous souhaitez obtenir le nombre de pages où votre mot-clé est positionné dans un titre. C’est donc une astuce particulièrement utile, car cela vous donne le nombre de concurrents qui ont rédigé du contenu lié à ce sujet. Son utilisation fait ainsi toute la différence dans le nombre de résultats pris en compte par Google pour un mot-clé donné ! Voyons cela avec un exemple :

La recherche du mot clé "chaise de bureau en cuir" sans la balise allintitle: génère plus de 14 millions de résultats de recherches sur Google !
La recherche de « chaise de bureau en cuir » génère plus de 14 millions de résultats de recherches sur Google !
Avec la balise "allintitle:", la recherche de mots clés sur le terme "chaise de bureau en cuir" descend à 5 040 résultats de recherche
Avec la balise « allintitle: », le mot-clé « chaise de bureau en cuir » descend à 5 040 résultats de recherches, beaucoup plus abordable ! 😎

Afin de vous aider, voici un barème de difficulté de positionnement avec cette balise :

Moins de 5 000 résultatsConcurrence faible
Entre 5 000 et 10 000 résultatsConcurrence modérée
Au-delà de 10 000 résultatsConcurrence élevée

De mon côté, je vous recommande de vous positionner uniquement sur les mots-clés à concurrence faible lorsque vous commencez.

Une fois qu’on a une liste de mots-clés pour laquelle on a pu évaluer la concurrence, il nous reste à définir une dernière chose : l’intention de recherche liée à un mot clé.

3. Comprendre l’intention de recherche liée au mot clé

En règle général, la SEO est le canal qui permet de mieux transformer ses visiteurs en prospects qualifiés(source). Cela est dû au fait que chaque mot-clé est lié à une intention de recherche précise de l’internaute. Ainsi, les sites sachant répondre correctement à leurs besoins ont plus de chance de les inciter à rester en contact avec eux. C’est pour cette raison qu’il est important de bien connaître le besoin rattaché à notre mot-clé.

Il existe 4 intentions de recherches auxquelles prêter le plus attention :

  • Intention de découverte : l’utilisateur veut des informations liées à son besoin.
  • Information transactionnelle : il cherche à s’informer sur les différentes alternatives pouvant répondre à son besoin sur le marché.
  • Intention d’achat : le lecteur sait précisément qu’il veut acheter et recherche comment acheter le produit ou service. Il peut comparer les prix pour le même service.
  • Intention de navigation : souvent réservée pour la recherche locale. C’est lorsque l’internaute se renseigne sur le moyen d’atteindre un lieu.

Identifier les intentions de recherches liées à chacun de vos mots clés vous donnera plus de chances de bien répondre aux besoins de vos utilisateurs lorsque vous passerez à la phase de rédaction de contenu.

Bon à savoir

En connaissant le volume de recherches d’un mot-clé, ainsi que la compétition et l’intention de recherches qui y est lié, vous avez toutes les chances de trouver des mots-clés efficaces. Une fois cela fait, vous pouvez passer plus sereinement à la phase de création de contenu. À ce sujet, j’ai rédigé un guide complet pour ceux qui cherchent à savoir comment écrire un article de qualité. N’hésitez pas à le consulter ! 😄

Ce contenu vous a aidé ? Partagez-le !
Alex

Alex

Entrepreneur depuis 5 ans, spécialiste SEO et Growth marketing, j'aide les entreprises et entrepreneurs à obtenir la visibilité qu'ils méritent au travers de formations et de prestations.

Commentaires

Laisser un commentaire