Des prestations et formations SEO & Growth Marketing 100% efficaces

Les créatifs accordent leur confiance à l’IA, mais pas sans conditions

Au coeur de l’émergence de technologies telles que l’intelligence artificielle (IA), les réflexions des professionnels de la création alimentent nos compréhensions autour de leurs craintes et espérances envers cette technologie. Tiré de données récoltées durant les 18 derniers mois, cet article aborde les craintes et attentes de ces professionnels envers les avancées technologiques actuelles, tout cela dans un but d’utilisabilité responsable de l’IA (RAIUX).

Créativité augmentée par l’IA

L’une des premières choses remarquées par notre équipe a été l’enthousiasme des travailleurs créatifs devant l’idée que l’IA puisse augmenter leur expression artistique. De nombreux professionnels voient en effet dans l’IA générale (gen AI) un moyen d’élargir leur palette de compétences rapidement tout en soutenant leur processus créatif. Comme l’ont signalé certains professionnels avec lesquels nous avons discuté, tels que des designers graphiques, musiciens, réalisateurs et animateurs, ces outils permettent d’accéder à des niveaux de création autrefois inaccessibles.

Une IA pour aider, pas pour remplacer

Cependant, les créatifs restent fermes sur un point : ils ne souhaitent pas que l’IA ne fasse le travail à leur place. Si ces outils suscitent l’admiration de part leur puissance, ils n’en restent pas moins des outils. Le processus de création est ce qui apporte de la satisfaction aux artistes et professionnels que nous avons interrogés. Ils attendent donc de l’IA qu’elle soit une aide, sans pour autant empiéter sur leur créativité.

Alléger les tâches pour augmenter la créativité

La gestion des tâches non créatives est une forte source de préoccupations pour les professionnels de la création, qui sont de plus en plus sollicités sur des aspects tels que le marketing, promotion, réseaux sociaux, production, montage, et plus encore. En ce sens, l’IA pourrait jouer un rôle déterminant dans la gestion de ces tâches, permettant aux artistes de libérer du temps pour leur travail créatif. Les professionnels avec qui nous avons discuté ont manifesté un intérêt certain pour les outils d’IA générale qui pourraient simplifier, accélérer et gérer ces tâches non créatives.

À lire également  Comment les outils Google transforment votre expérience d'achat ?

En conclusion, comprendre les nuances et le contexte de l’utilisation des outils d’IA par les professionnels de la création nous aide à perfectionner nos priorités de conception. Les craintes et attentes des créatifs face à l’IA sont riches d’informations quant à la manière dont la technologie peut être calibrée pour soutenir leurs besoins spécifiques. Nos échanges avec ces professionnels de la création nous permettent de continuer à améliorer et à proposer des produits alignés sur leurs besoins réels.

Les points clés

  • Les outils de l’IA générale (gen AI) sont perçus comme un moyen d’élargir les compétences des créatifs tout en soutenant leur processus créatif.
  • Les créatifs redoutent que l’IA ne prenne le contrôle du processus de création.
  • L’IA peut aider les artistes à gérer les tâches non créatives qui encombrent leur travail.
  • La collecte de ces informations précieuses aide au développement de produits alignés sur les besoins des professionnels de la création.

Source : Google Blog

Alexandre Missonnier
Ce contenu vous a aidé ? Partagez-le !